samedi 7 avril 2012

HYMNE POUR LA VEILLEE PASCALE





LXXVII

HYMNE POUR LA VEILLEE PASCALE


                             Frères, criez de joie ! Cette ombre qui s’installe,
                             En son obscurité porte toute la nuit
                             Que nous valut d’Adam la faute sépulcrale,
                             Mais l’aube enfin s’annonce et le salut reluit !

                             Veillons, frères et sœurs, la Trinité s’affaire…
                             Souvenons-nous de tout : entonnons l’exultet !
                             Nous prendrons la lumière au très saint lucernaire
                             Nous n’aurons qu’un flambeau : Jésus de Nazareth.

     C’est l’heure où s’accomplit l’attente du carême,
                             Le temps où le mystère entrouvre sa beauté ;
                             C’est la nuit la plus douce et c’est l’aube suprême 
                             D’où toute liturgie prend son intensité.

     Notre divin Pasteur ouvre le grand passage
                             Par-delà le chagrin, le doute et le péché.
                             Nous sommes baptisés : sur de frais pâturages
                             Sans crainte de la mort, nous pourrons nous coucher.

                             En cette nuit voici que le Christ nous inonde
                             De sa miraculeuse et vive pureté :
                             Comme la vie était la lumière du monde,
                             Ce soir, c’est du Vivant que tombe la clarté.
                            
                             Jésus, mort sur la Croix pour que l’homme ne meure,
                             Aujourd’hui nous invite à l’immortalité.
                             Les cloches sonneront : nous dirons tout à l’heure
A qui nous croiserons : « Christ est ressuscité ! »
                    *

                                       Guy Jampierre, diacre
                                                 Février 2012


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire