Articles

Affichage des articles du février, 2012

HYMNE POUR LA FETE DE SAINT POLYCARPE

Image
LXXV                    HYMNE POUR LA FETE DE SAINT POLYCARPE [1]                                                           Grâce vous soit rendue, Pères apostoliques :                                       Nous vous devons la Vérité.                              Des premiers temps chrétiens aux derniers temps antiques                                       Vous avez su tout surmonter.                              Contre l’acharnement ignoble et sanguinaire                                       D’un paganisme moribond,                              Votre foi vous tint droits. Et nul faux doctrinaire                                       Ne put l’infester de bubons. Aujourd’hui c’est à Toi, l’évêque Polycarpe                                                                  Que cet hommage est adressé ;                    Les Anges Séraphins vont sonner de la harpe,                              Et nous, nous allons tous danser. Nous dirons cette joie que l’Eglise

HYMNE POUR LA FETE DE LA CHAIRE DE SAINT PIERRE

Image
                                                XXXIX           HYMNE POUR LA FETE DE LA CHAIRE DE SAINT PIERRE                    Simon, fils de Jonas, enfant de Bethsaïde,                    Avec ton frère André tu péchais des poissons :                    C’est le filet de Dieu qu’à présent tu dévides                    Et c’est le sang du Christ dont tu es l’échanson.                    « Désormais dit Jésus, tu pécheras des hommes [1]  !                    Et par delà ta mort tu garderas à Rome                    Les clés du paradis [2] sur ton noble écusson. »                    Ta chaire qu’on l’on fête en la ville éternelle,                    Tu l’as prise d’Antioche, où, chrétiens apprentis,                    Pour que ta pure foi les prenne sous son aile,                    Autour de toi venait le peuple des gentils.                    C’est là qu’obéissant [3] , tu raffermis tes frères                    Pour que lucre ni peur ne les

Lettre de carême, 2012

Image
Chers paroissiens et amis dans le Christ, Nous voici entrés en Carême. Mais que savons-nous réellement de ce temps de purification et de libération que nous revivons chaque année ? Cette période nous semble rude et tout orientée sur le péché. Nous aurions hâte que le Carême se termine pour aller directement dans la lumière de Pâques. Et nous aurions tort, car nous ne pourrions pas entrer totalement dans le mystère pascal et vivre toute la profondeur et la beauté de Pâques. Alors pour mieux comprendre ce temps dans lequel nous entrons, je vous propose quelques expressions de Saint Léon le Grand ( pape et docteur de l’Église + 461) . Il qualifie le Carême comme un « service plus empressé du Seigneur », une « compétition de saintes œuvres », un « stade où l’on combat par le jeûne », un « accroissement de toute la pratique religieuse », un « temps où la guerre est déclarée aux vices, où s’accroît le progrès de toutes les vertus », un « entraînement de quarante jours », les j

Indications pour le Carême

Image
Consécration à Saint Joseph  : Les livrets de préparation contenant la neuvaine préparatoire, sont à votre disposition à la sortie des messes dominicales. Une participation d’environ + ou – 5 € est souhaitée puisque nous avons imprimés les livrets nous-mêmes. Cette neuvaine peut se faire seul(e) ou/et avec d’autres, à la maison, au presbytère ou dans nos églises. Rivalisez d’imagination. C’est l’occasion aussi d’en parler autour de nous et de proposer cette action à des personnes plus éloignées. Groupes de réflexion et de prière   Tous ceux qui le désirent sont invités à former un petit groupe avec quelques amis ou quelques personnes plus ou moins loin de la communauté habituelle et à se rencontrer une ou plusieurs fois autour des thèmes proposés par le livret « Le Concile Vatican II). Le livret est à disposition au presbytère ou sur demande par téléphone ou mail   (participation aux frais : 8 €). Les prêtres et les religieuses de la paroisse sont disponibles pour accomp

HYMNE POUR LE MERCREDI DES CENDRES

Image
LI HYMNE POUR LE MERCREDI DES CENDRES                                                                    Memento, homo, quia pulvis es                                                                                  et in pulverem reverteris                              Le signe de ta Croix, que trace un peu de cendre                              Pour lessiver nos fronts d’un persistant orgueil,                              Nous   emmène au Calvaire et nous fait entreprendre                              Le cœur couvert d’un sac, quarante jours de deuil.                              La chair que nous choyons sans toi n’est que poussière ;                              S’il ne ressemble au tien, nul visage n’est beau ;                              Si ce n’est d’être à toi, fierté n’est que grossière.                              Triomphante beauté n’est que poudre au tombeau.                              Dessus nos fronts signés des cendres du