vendredi 19 août 2011

Eléments de réflexion sur le CONSEIL PASTORAL



Le Conseil pastoral réunit le clergé paroissial et les représentants des laïcs, il est présidé par le curé, examine les besoins de l'évangélisation sur le territoire de la paroisse, et les moyens d'y répondre. Présidé par le curé, le Conseil Pastoral favorise l’activité et la mission paroissiales et il participe à l’élaboration des grandes orientations de la vie de la paroisse. La diversité des activités y est représentée.


Le canon 536 (code de droit canonique) définit, et c’est particulièrement important, le but d’un tel Conseil : « favoriser l’action pastorale. » Dans cette définition, apparaît clairement le service de toute la communauté, le Conseil n’étant pas conçu comme un Conseil du curé comme acteur exclusif de la pastorale, mais comme un Conseil communautaire, la pastorale étant de fait une « action de toute la communauté porteuse de la mission en ce lieu ». On doit alors considérer que tout ce qui touche à la vie et à la mission de la communauté est de sa compétence, laquelle s’exercera en trois directions :
·       écoute de la vie de la communauté paroissiale et de l’Esprit-Saint  à l’œuvre dans cette communauté,
·       essai de discernement du travail de l’Esprit-Saint pour vérifier la vitalité évangélique de la communauté
·       impulsion donnée pour favoriser l’action de toute la communauté.

Le canon 536 distingue deux catégories de membres : les membres de droit qui sont le curé de la paroisse avec les prêtres et diacres qui ont été nommés avec lui ; et des fidèles qui devraient refléter le visage de la communauté et non pas systématiquement être des représentant des mouvements et services.

Il faut dire encore un mot de la voix consultative qui est reconnue au Conseil dans le deuxième paragraphe du canon. Celle-ci s’oppose à une voix délibérative et indique que le Conseil ne peut prendre de décision qui oblige les pasteurs ou la communauté. Cette voix con-consultative nous place là encore dans le fructueux dia-logue entre communauté paroissiale et curé en permettant au pasteur propre de la paroisse d’articuler ses décisions à la voix de tous, qui s’exprime dans le Conseil. « La délibération se réalise par le concours de tous en union avec l’autorité pastorale et jamais sans elle. ». 

Le Conseil pastoral apparaît alors comme un moyen privilégié entre les mains des communautés parois-siales qui, bien compris, peut aider les fidèles à discernement à quels appels l’Esprit-Saint les invite à répondre ensemble. Une réalité communautaire qui est au cœur de la vie de la paroisse, donc de sa mission.
D’après, François Moog, Maître de conférences Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses de l’ICP. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire