lundi 8 novembre 2010

Veillée de prière pour toute vie humaine naissante


En communion avec notre Pape Benoît XVI qui présidera, ce soir-là, une veillée à la basilique Saint Pierre à Rome et pour marquer tout spécialement le début de l’Avent (préparation à Noël)


Veillée de prière pour toute vie  humaine naissante

Samedi 27 novembre
18 h 00 – 19 h 00
à l’église de Gréoux-les-Bains

 
« L'Eglise a pour mission d'être le ferment évangélique de la société, d'enseigner à l'homme sa dignité de fils de Dieu et sa vocation à l'union..., à la justice et à la paix dérivant de la sagesse divine... Il est de son devoir de favoriser la justice sociale, premier bien des fidèles... Lorsque les droits fondamentaux ou le salut des âmes l'exigent, les pasteurs ont le devoir d'exprimer un jugement moral, y compris en matière politique. Lorsqu'ils doivent émettre de tels jugements, il leur faut tenir compte du poids de préceptes négatifs et moralement inacceptables afin d'agir en faveur de la dignité humaine. Cela ne peut être adapté selon telle ou telle bonne intention... Il est totalement faux et illusoire de défendre les droits de l'homme sans défendre vigoureusement le droit à la vie, de sa conception à sa fin naturelle. Qui est plus faible que l'enfant à naître ou le malade terminal?". Lorsque les lois envisagent, "de manière ouverte ou voilée, la dépénalisation de l'avortement ou l'euthanasie, l'idéal démocratique manque à lui même. En renonçant à la défense de la dignité humaine, il ébranle son propre fondement. L'heure est donc venue de mieux défendre la vie, sans craindre l'hostilité ou l'impopularité, en refusant tout compromis ou ambiguïté en accord avec la mentalité de ce monde". Benoît XVI, Rome, 6/11/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire