samedi 18 septembre 2010

D’après l’homélie d’un évêque en février 2010


La Parole dont nous vivons, nous dit Paul, « elle est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton cœur. Cette Parole, c’est le message de la foi que nous proclamons. Donc, si tu affirmes de ta bouche que Jésus est Seigneur, si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé ». En toutes circons-tances, Poursuivons un seul objectif, tournons notre cœur vers la personne vivante, absolument unique, de Jésus, vrai homme et vrai Dieu, crucifié dans la solitude et les ténèbres, entre deux brigands, pour rejoindre et accueillir nos pires détresses, y compris notre péché, et ressuscité pour que nous ayons la vie, celle de l’âme, mais aussi celle du corps, créé, lui aussi, pour la gloire, pour la vie qui ne finit pas. Ne cherchons rien d’autre. Et tout le reste procède de cette source inépuisable de vérité, de bonté et de beauté qu’est Jésus, le Fils éternel du Père, vrai Dieu né du vrai Dieu, devenu homme parmi les hommes, pour que, par lui et par son Esprit Saint répandu en nos cœurs, nous vivions de Dieu pour le temps et pour l’éternité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire