mercredi 28 juillet 2010

Point d’attention missionnaire dans la semaine


« Prenons le temps de nous arrêter afin de nous mettre sous le regard de Dieu et de regarder le monde ainsi que notre vie avec les yeux même de Dieu. »

Le cardinal François-Xavier Nguyen Van Thuan nous parle du Chemin de l’Espérance

90. Tu devras apprendre à distinguer Dieu de ses œuvres. Si Dieu te le demande, tu abandonneras ses œuvres entre ses mains, pour ne choisir que lui seul.

97. L’amour de Dieu ne peut être qu’absolu : "Personne ne peut servir deux maîtres". Combien as-tu de maîtres ?

in Sur le chemin de l’espérance, Sarment, 2002, p. 23-24

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire