lundi 21 juin 2010

Catéchisme de l’Eglise catholique : le Diacre


Que tous révèrent les diacres comme Jésus-Christ, comme aussi l'évêque, qui est l'image du Père, et les presbytres comme le sénat de Dieu et comme l'assemblée des apôtres: sans eux on ne peut parler d'Eglise (S. Ignace d'Antioche).

L'ordination des diacres - "en vue du service"
1569  "Au degré inférieur de la hiérarchie, se trouvent les diacres auxquels on a imposé les mains 'non pas en vue du sacerdoce, mais en vue du service'" ( LG 29  cf. CD 15 ). Pour l'ordination au diaconat, seul l'évêque impose les mains, signifiant ainsi que le diacre est spécialement rattaché à l'évêque dans les tâches de sa "diaconie" (cf. S. Hippolyte, trad. ap. 8).

1570  Les diacres participent d'une façon spéciale à la mis-sion et à la grâce du Christ (cf. LG 41; AA 16 ). Le sacrement de l'Ordre les marque d'une empreinte ("caractère") que nul ne peut faire disparaître et qui les configure au Christ qui s'est fait le "diacre", c'est-à-dire le serviteur de tous (cf. Mc 10,45; Lc 22,27  S. Polycarpe). Il appartient entre autres aux diacres d'assister l'évêque et les prêtres dans la célé-bration des divins mystères, surtout de l'Eucharistie, de la dis-tribuer, d'assister au mariage et de le bénir, de proclamer l'Evangile et de prêcher, de présider aux funérailles et de se consacrer aux divers services de la charité (cf. LG 29; SC 35 ).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire