vendredi 17 juin 2016

 PAROISSES - INFOS 


En ces jours de fêtes, le meilleur cadeau et la meilleure offrande que vous puissiez offrir à vos familles, c’est de faire célébrer des messes à leur intention. 
Un document est disponible au fond de l’église pour faciliter vos demandes.
_________________________________________

Prière de consécration au Sacré Cœur de Jésus

Je confie  à ton  cœur, Ô Jésus, ma personne et ma vie, mon cœur, mon intelligence, ma mémoire et ma volonté, mes joies et mes peines, mon passé et mon avenir, afin que tout ce que je ferai et souffrirai  soit pour l'amour et la gloire de Dieu.
 Seigneur Jésus, je choisis ton cœur pour ma demeure afin qu'il soit ma force dans la lutte, mon soutien dans la faiblesse, ma lumière et mon guide dans les heures de ténèbres, le réparateur de mes fautes.                                                                                            Cœur de Jésus, fournaise ardente de charité, brûle en moi tout ce qui te déplaît, tout ce qui te résiste.                                                      Que je ne t'oublie jamais et ne sois jamais séparé de toi  et que je demeure toujours ton ami.

(D'après la prière d'offrande de Ste Marguerite-Marie)

_______________________________________________


________________________________________________


MAI : MOIS DE LA TRES SAINTE VIERGE MARIE.
Nous vous invitons à renouveler votre foi et votre consécration à la Vierge Marie et à prier le chapelet dans votre maison, avec votre famille, pour la Paix en France, en Europe, et dans le monde.

LE SAINT SACREMENT

"Ceci est mon Corps" :Jésus tout puissant a voulu se faire tout petit dans l'hostie pour nous. Prenons conscience de sa Présence et émerveillons-nous-en. Remercions le pour son immense don et sa grande humilité. Renouvelons notre foi dans l'Eucharistie.
"Il est bon de s'entretenir avec Lui et, penchés sur sa poitrine comme disciple bien-aimé, d'être touchés par l'amour infini de son cœur. Comment ne pas ressentir le besoin renouvelé de demeurer longuement, en conversation spirituelle, en adoration silencieuse, en attitude d'amour, devant le Christ présent dans le Saint-Sacrement ? Bien des fois, chers Frères et Sœurs, j'ai fait cette expérience et j'en ai reçu force, consolation et soutien !" (Jean-Paul II – Ecclesia de Eucharistia, n 25)
Le Christ est notre nourriture, Il est la forteresse de notre âme. Il est présent dans l'Eucharistie : le pain est la présence humaine de Jésus et le vin, qui se transforme en sang du Christ, est la divinité.
"En vérité je vous le dit, celui qui mange ma chair et boit mon sang, possède la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Celui qui mangera de ce pain vivra éternellement." (Jean 6, 53-59)

Marie peut aussi nous aider à entrer plus encore dans le mystère de l'Eucharistie. La méditation des mystères du rosaire pourra être une voie particulièrement adaptée à la contemplation de Jésus présent dans l'hostie


LA SAINTE TRINITE
Les chrétiens sont baptisés « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Quand ils commencent leur prière, ils se marquent du signe de la croix sur le front, le cœur et les épaules en invoquant Dieu : Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit : c’est la Trinité.
L’homme n’est pas capable d’imaginer un Dieu unique qui existe en trois personnes. C’est Dieu qui nous a révélé ce mystère de son amour par l’envoi de son Fils et du Saint-Esprit. Jésus nous a révélé que Dieu est « Père », en nous montrant d’une façon unique et originale, que Lui-même n’existe que par son Père. Jésus est un seul Dieu avec le Père. Jésus a promis à ses apôtres – les douze hommes qu’Il a choisis et envoyés – le don de l’Esprit Saint. Il sera avec eux et en eux pour les instruire et les conduire « vers la vérité tout entière » (Jean 16, 13). Ainsi, Jésus nous le fait connaître comme une autre personne divine.
La Trinité est Une : nous ne croyons pas en trois dieux, mais en un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Chacune des trois personnes est Dieu tout entier. Chacune des trois personnes n’existe qu’en union avec les deux autres dans une parfaite relation d’amour. Ainsi toute l’œuvre de Dieu est l’œuvre commune des trois personnes et toute notre vie de chrétiens est une communion avec chacune des trois personnes.
Source : Petit guide de la foi, Mgr Vingt-Trois, éd. le Sénevé.


LA PENTECÔTE
Qu’est-ce-que la Pentecôte ?
La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques (en grec, pentêkostê signifie « cinquantième »). Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ».
Pour les apôtres c'était la force de vivre leur foi sans craindre les châtiments car les chrétiens sont alors condamnés et martyrisés. Pour nous les chrétiens d'aujourd'hui, c'est la célébration de cette force qui nous renouvelle, celle de l'Esprit de Dieu. L'Esprit fortifie, console, inspire, vivifie. Fondamentalement, l'Esprit saint anime en nous la foi, la charité et l'espérance
 Les sept dons de l'Esprit saint sont la sagesse, l'intelligence, le conseil, la force, la connaissance, l'affection filiale, la crainte de Dieu.

La Pentecôte est fondatrice de ce que les chrétiens doivent apporter à la société : l’unité dans le respect des différences.
Souvenons-nous ! « Chacun les entendait parler dans sa propre langue. Déconcertés, émerveillés ils disaient…Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ? » (Ac 2, 7-8).
Dieu parle à chacun d’une manière particulière et donc différente. 
Et ceci n’empêche pas l’unité ! Et quelle unité !
« Tous ceux qui étaient devenus voyants étaient unis et mettaient tout en commun » (Ac 2, 44).

Neuvaine biblique à l’Esprit Saint
A partir du vendredi 6 mai, nous vous invitons à méditer chaque jour et réciter le Veni Creator (Viens Esprit Créateur)
1/  Le Saint-Esprit est Dieu
Vendredi : Il est identifié à Dieu (Ac 5.3-4; comparer 1 Co 3.16Ep 2.222 Co 3.17).
Samedi : Il est associé au Père et au Fils (Mt 28.192 Co 13.131 Co 12.4-6).
Dimanche : Il possède les attributs divins: éternité (Hb 9.14), omniscience (1 Co 2.10), omniprésence (Ps 139.7), omnipotence (Za 4.6), sainteté (Rm 1.4), amour (Rm 15.30)
2/ Le Saint Esprit est une Personne
Lundi : Il console (Jn 14.16) pense (Rm 8.27) rend témoignage (Jn 15.26-27)
Mardi : Il connaît et comprend (intelligence) (1 Co 2.10-11Es 11.2);
Mercredi : Il a une volonté et agit selon un plan (1 Co 12.11Ac 16.7);
Jeudi : Il éprouve des sentiments: tristesse (Ep 4.30), amour (Rm 15.30) ;
Vendredi : Il communiquer et parle aux hommes (Héb 3.7Ap 2.7Ac 8.29).
3/Les dons de l'Esprit 
Samedi : L'Esprit accorde aux croyants des dons spirituels qui sont des qualifications surnaturelles en vue du service dans le cadre du corps de Christ et pour sa croissance. Ces dons sont distribués par Dieu selon sa volonté (1 Co 12.4-7,11-12Rm 12.6). Dieu peut aussi sanctifier pour son service des dons naturels (cf. Ac 18.24-28).

Vous aimez le théâtre…décalé ? Vous aimez la musique…en direct ? Vous aimez le chant… la danse…Vous aimez rire…alors vous allez aimer
« MISERICORDIA, AMOUR, GALERE ET BONTE »,  
spectacle musical le 21 mai à 21h, Centre de l’Etoile à Gréoux/Bains.
25 jeunes sur scène pour jouer la comédie, chanter, danser, faire de la musique… et faire réfléchir sur nos relations avec nos pères et… Le Père céleste.
Venez applaudir ces jeunes chrétiens audacieux, talentueux.                                                     Participation libre

Pour la fête de la PENTECOTE
nous vous invitons à préparer votre cœur. 
Nous ferons une veillée de prières et de louanges le samedi 14 mai au soir à la maison Saint Pierre de Gréoux les Bains (derrière la chapelle Saint Sébastien). Les horaires vous seront précisés ultérieurement.

Fête du bon Pasteur

« Jésus disait aux Juifs : " Je suis le bon pasteur (le vrai berger). Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis. Le berger mercenaire, lui, n'est pas le pasteur, car les brebis ne lui appartiennent pas : s'il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s'enfuit ; le loup s'en empare et les disperse. Ce berger n'est qu'un mercenaire et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. »
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 10, 11-18.

Aujourd’hui, nous pouvons dire merci au Seigneur pour la vie des prêtres du monde entier, ceux de notre diocèse et plus particulièrement pour les prêtres de notre secteur : Père Fernando, Père René et Père Juan Carlos. Merci  à eux pour leur ministère et leur engagement au sein de nos paroisses.

Redécouvrons les œuvres de miséricorde
Le pape François commente ainsi ces gestes (bulle d'indiction du jubilé de la miséricorde, § 15). 
"J’ai un grand désir que le peuple chrétien réfléchisse durant le Jubilé sur les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles. Ce sera une façon de réveiller notre conscience souvent endormie face au drame de la pauvreté, et de pénétrer toujours davantage le cœur de l’Evangile, où les pauvres sont les destinataires privilégiés de la miséricorde divine. La prédication de Jésus nous dresse le tableau de ces œuvres de miséricorde, pour que nous puissions comprendre si nous vivons, oui ou non, comme ses disciples.
Redécouvrons les œuvres de miséricorde corporelles : donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts. 

Et n’oublions pas les œuvres de miséricorde spirituelles : conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts. 
____________________
Merci à toutes les personnes qui ont participé à l'ouverture de 
la Porte Sainte à notre Cathédrale de Riez.
--------------
INVITATION POUR CE TEMPS DE PAQUES :
Pour cette semaine nous vous invitons à lire et à méditer les trois premiers chapitres des Actes des Apôtres.
-------------
Dimanche 3 avril : Bénédiction et ouverture de la porte sainte à la cathédrale de Riez à 15 h. Toutes les paroisses y sont conviées. Rendez-vous devant la salle Saint Pierre à 14 h pour se suivre en voiture.

Fête de la Miséricorde : LA DIVINE MISERICORDE
Le dimanche après Pâques est le dimanche de la Miséricorde. C'est Jean Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit "La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu'elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques". Dans son homélie, il cite un extrait du journal de soeur Faustine où elle décrit l'union intime de son âme avec Dieu. "Secrétaire de mon mon plus profond mystère, disait le Seigneur Jésus à Soeur Faustine, ton devoir est d'écrire tout ce que je te fais connaître à propos de ma miséricorde au profit des âmes qui en lisant ces écrits seront consolés et auront le courage de s'approcher de moi" (P.J. 1693).

Helena Kowalski est née le 25 aout 1905 à Glogowiec en Pologne centrale. A 19 ans, elle a une vision de Jésus. Elle entre le 1er août 1925 dans la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la miséricorde à Varsovie. Elle prend le nom de soeur Marie Faustine. 
Dans ses visions, le Christ lui transmet des pratiques nouvelles de dévotion à la miséricorde, dont la récitation du Chapelet à la Miséricorde divine, prière reçue par soeur Faustine au cours d'une vision en septembre 1935 ; et la prière quotidienne à l'heure de la mort du Christ en croix, dite l'heure de la Miséricorde.

Réunion de l'équipe de liturgie : Nous vous invitons à participer à la réunion de préparation de la liturgie : jeudi 7 avril 2016 - 19 h 00 à Valensole
Related Posts with Thumbnails